L'approche globale, une nécessité en soins palliatifs

2. L'approche globale, une nécessité en soins palliatifs


Le patient, par la maladie et les expériences de séparation auxquelles elle le confronte, peut vivre une souffrance physique, psychique, sociale et spirituelle. Ce sont la douleur, les différents symptômes présentés, les craintes, les incompréhensions, les pertes diverses (rôle familial, rôle professionnel, perte de l'autonomie, de l'image de soi…), voire la souffrance de l'entourage qui peuvent générer une souffrance globale. Cicely Saunders décrit chez le patient cancéreux en phase terminale la "douleur totale" De ce fait, une équipe pluridisciplinaire associant professionnels, bénévoles et représentant du culte est nécessaire permettant soins et thérapeutiques adaptés ainsi qu'une aide matérielle, psychologique et spirituelle.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site