Lutte contre les troubles de coagulation

4.5. Lutte contre les troubles de coagulation


Quand le saignement est supérieur à 20 % de la masse sanguine, il faut apporter des concentrés érythrocytaires afin de maintenir un hématocrite entre 30 et 35%. Au-delà d'une perte d'une masse sanguine, l'apport de plasma frais congelé et de concentrés plaquettaires permettent de corriger les troubles d'hémostase provoqués par la déplétion en facteurs de coagulation, et la thrombopénie. En plus des phénomènes de consommation de plaquettes et de facteurs de coagulation lors de l’hémorragie s’ajoute souvent une dilution liée au remplissage massif. Les autres conséquences d'une transfusion massive doivent être prévenues : hypothermie, dyskaliémie, hypocalcémie.

L’hypothermie aggrave la coagulopathie (inhibition des enzymes de la cascade de la coagulation).

Tout recours à des produits sanguins ou à des médicaments dérivés du sang (Albumine, Kaskadil), implique la bonne tenue d’un dossier transfusionnel et une traçabilité.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×