Surveillance de l'état hémodynamique

3.3. Surveillance de l'état hémodynamique


Elle repose initialement sur des éléments cliniques (état de conscience, évolution des marbrures, régression de la tachycardie, reprise de la diurèse). En cas de choc persistant, il est recommandé d'effectuer une mesure continue de la PA par voie sanglante (cathéter radial ou fémoral). Le recours à l'échocardiographie transthoracique voire transoesophagienne devrait se développer, afin d'apprécier la précharge et la contractilité myocardique. Quant à l'exploration hémodynamique par Swan-Ganz, son indication reste limitée en cas d'atteinte cardiaque ou pulmonaire associée. Le profil hémodynamique du choc hémorragique associe une baisse des pressions de remplissage (pression veineuse centrale, pression artérielle pulmonaire, pression capillaire pulmonaire), une baisse du débit cardiaque, une augmentation des résistances systémiques et pulmonaires, une baisse de la saturation du sang veineux mêlé (SVO2) et une augmentation de l'extraction périphérique d'oxygène.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×